Kinshasa : Kibala Gold Mines organise du 20 au 22 février, un atelier sur la conformité de ses activités aux exigences environnementales et aux standards internationaux

20 février 2020
85080d75-cb0e-49e6-a836-2c2bb9a00e06-984-000000722a8f0f17.jpg
Partager avec :

La société minière Kibala Gold mines organise du 20 au 22 février à Kinshasa, un atelier de formation sur la conformité de ses activités aux obligations environnementales et aux standards internationaux.

Le directeur général de Kibali Gold Mines, Cyril Mutombo, a dans son mot d’ouverture de cet atelier, émit les vœux de voir à l’issue de ces échanges, les participants assimilés efficacement les questions liées aux obligations environnementales et sociales en rapport avec les textes légaux afin d’améliorer la gouvernance dans ce domaine.

Il a également donné l’histoire de sa société, qui a développé depuis plusieurs années, une exploitation industrielle de production d’or de classe mondiale, avec des carrières à ciel ouvert et une mine souterraine à Doko, territoire de Watsa dans la province du Haut-Uélé.

« À ce jour, notre société, qui dispose d’une des mines d’or souterraines les plus automatisées au monde, poursuit son avancée technologique avec l’introduction des équipements ou instruments les plus performants et modernes, en vue d’améliorer ses capacités non seulement en termes de forage, de transport et de traitement des minerais, mais aussi et surtout en ce qui concerne la sécurité de ses opérations et de son personnel ( notamment en ce qui concerne le contrôle de la ventilation) », a-t-il déclaré.

Cyril Mutombo a promis qu’il tiendra compte des différentes résolutions qui résulteront de ces assises au-delà du respect des lois et aux obligations tant sociétales que environnementales.

« Je voudrais ici réaffirmer l’engagement de la société Kibali Goldmines et du Groupe Barrick Gold de se conformer à toutes les obligations découlant des lois et règlements en vigueur en RDC, ainsi qu’à toutes les autres exigences découlant des standards internationaux dans les secteurs des Mines et de l’environnement », a-t-il déclaré.

Pour sa part, le ministre de l’environnement, Claude Nyamungabo a encouragé l’initiative de Kibali Gold Mines et a appelé les participants tant actifs que passifs, à en déduire des conclusions riches en enseignement pour les actions de demain, à l’intérêt de tous ceux qui sont engagés dans les secteurs des Mines et de l’Environnement.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter

[contact-form-7 id= »2056″ title= »Newsletter form »]