Mort de l’ambassadeur italien : Le gouverneur Kasivita accentue les présomptions sur les FDLR

7 avril 2021
IMG-20210407-WA0100.jpg
Partager avec :

Plusieurs jours déjà après l’assassinat de Luca Attanasio, ambassadeur de l’Italie en RDC, l’issue des enquêtes n’est toujours pas communiquée.

Répondant aux questions des journalistes ce mercredi 07 avril 2021, le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita rassure que malgré le refus des FDLR, ils sont toujours pointé du doigt dans cet assassinat.

Le chef de l’exécutif provincial motive sa position par le fait que la zone où a été tué le diplomate italien, son garde corps et son chauffeur congolais, est une zone d’activité des FDLR, souvent pointés du doigt dans les tueries, les kidnappings et autres cas d’insécurités perpétrés dans ce coins.

Quelques heures après l’annonce de la mort de Luca Attanasio, les réactions sont tombées de partout. Notamment celle annonçant le début des enquêtes.
Une équipe venue de l’Italie était arrivée dans la province du Nord-Kivu pour cette fin.

Rappelons que, l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo a été assassiné le lundi 22 février 2021, à Kimbumba, à 17 kilomètres au nord de la ville de Goma, pendant qu’il se rendait dans le territoire de Rutshuru.

Leave a Reply

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter