Nord-Kivu: La ville de Goma devenue capitale de l’insécurité; encore deux cas de fusillade signalés cette soirée

12 octobre 2020
goma-690x450.jpg
Partager avec :

Deux cas de fusillades viennent d’être signalé dans la ville de Goma la soirée de ce lundi 12 octobre 2020.
Le premier, c’est un cambiste connu sous le nom de «Doudou». Celui-ci a reçu deux balles dans poitrine à son lieu de travail vers trois paillotes au quartier Katindo non loin de l’institut Rwenzori, aux environs de 18h15 minutes. Selon les sources de hôspitalière, la victime qui était vendeur d’unités et changeur de monaies a succombé des ses blessures, une fois arrivé à l’hôpital.

Un autre cas, est celui d’un homme d’une quarantaine d’années qui, lui aussi vient d’être parmi les victimes de l’insécurité dans la ville.

Infirmier de son état, cet homme revenait de l’hôpital CEBCA/Ndosho où il exerce son travail quand des bandits lui ont logé des balles à 18h20 minutes. La victime est jusque là entre la vie et la mort précise une source.

Disons que cette recrudescence d’insécurité s’observe encore dans la ville après le départ du président de la République et après qu’un audio du maire de la ville ait circulé sur les réseaux sociaux dans lequel le maire de Goma, Muissa Nkese demande BC aux bandit d’attendre jusqu’au départ du président pour reprendre leurs activités.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter