RDC: La Cour de Cassation rejette aussi la demande de mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe

5 août 2020
IMG-20200803-WA0120.jpg
Partager avec :

Vital Kamerhe, président de l’Union pour la Nation Congolaise va rester en prison. Sa demande de la remise en liberté provisoire sollicitée il y a 48 heures vient aussi d’être rejetée ce mercredi 5 Août 2020 par la Cour de Cassation.

Pourtant, lors de sa dernière audition à la Cour de Cassation, Kamerhe était très confiant sur sa libération qui devrait intervenir ce mercredi.

Ce rejet est le 8ème, depuis la detention de celui-ci et l’ouverture du procès jusqu’à sa condamnation.

Rappelons que Vital Kamerhe a été condamné par le tribunal de gra instance Gombe, à 20ans de travaux forcés dans l’affaire 100 jours du président de la République. Il devra alors attendre le deuxième jugement en appel prévu pour ce 7 Août 2020.

Paulin AGANZE

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter