Sud Kivu : Des agents de l’ICCN accusés d’abattre les arbres de Kahuzi Biega

3 juillet 2020
arbres
Partager avec :

Dans un document publié par les pygmées, il est dénoncé l’abattage et la commercialisation du bois du Parc National de Kahuzi Biega par certains responsables de l’Instiut National de Conservation de la Nature (ICCN).

Les pygmées renseignent que les responsables du PNKB sont à la base de cette initiative. Ils indiquent que ces responsables de l’ICCN ont déployé des scieurs dans les sites de Nyakabanda, Chishundju, Buku et Nyamarhale pour l’abbatage des arbres. Ils font savoir que le chef de site du PNKB aurait commis deux écogardes pour assurer la sécurité des scieurs.

« Les planches sciées sont acheminées à Civanga (quartier général du PNKB ) où des camions les transportent jusqu’à Bukavu. D’autres planches sont stockées dans un autre dépôt à Mululu,non loin de la cité de Kavumu » renseignent les denonciateurs.

Selon eux, il est inacceptable que les responsables du parc s’adonnent à cette pratique qu’eux-memes avaient interdit aux pygmées d’abattre les arbres, leur demandant même de quitter le site qu’ils occupaient depuis plusieurs années avec leurs dépendants.

Ils fistugent même l’attitude du chef de site qui, au cours d’une réunion tenue vendredi 19 juin 2020, a indiqué que ces planches sont plutôt utilisées dans la construction des maisons des écogardes.

Du côté de L’ICCN, on rejette en bloc toutes ces accusations. Hubert Mulongoy, chargé de communication du PNKB, indique que ce sont plutôt les pygmées qui s’adonnent à cette pratique.

Il s’étonne comment des personnes qui jadis étaient à la base de la destruction du Parc, deviennent aujourd’hui des protecteurs de celui-ci. Il explique que cette dénonciation des pygmées intervient quelques jours seulement après que les écogardes ont saisi des planches leur appartenant.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter

[contact-form-7 id= »2056″ title= »Newsletter form »]