Sud-Kivu: des députés provinciaux de l’AFDC-A peignent un tableau sombre de la situation socio-politique et interpellent le Gouverneur

15 octobre 2020
IMG_20201006_141233.jpg
Partager avec :

Des députés provinciaux du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés, AFDC-A, du Sénateur Professeur Modeste Bahati Lukwebo peignent un tableau sombre de la situation sécuritaire, politique et sociale en province du Sud-Kivu. 
Ces élus provinciaux l’ont fait remarquer dans un mémorandum signé par 7 d’entre eux et adressé au Gouverneur de province, ce mercredi 14 octobre 2020. Selon ces députés la situation socio-politique qui prévaut dans leur province, ne rassure pas un lendemain meilleur pour les habitants du Sud-Kivu. 

Sur le plan politique, ils citent par exemple l’érection de Minembwe en Commune rurale, le questionnement sur l’avenir de Vital Kamerhe, président national du parti politique Union pour la Nation Congolaise, UNC, l’attente de l’alignement politique de leur regroupement AFDC-A, la tentative de reversement du Bureau de l’assemblée provinciale par un groupe de députés, des questions orales et interpellations adressées aux membres du gouvernement provincial, la position politique du Gouverneur de province Théo Ngwabidje pour le compte du FCC alors qu’élu sur la liste de l’AFDC-A

Sur le plan social, les élus de l’AFDC-A évoquent la situation liée à la pandémie de covid-19 et ses conséquences, la grogne des enseignants qui refusent de rentrer à l’école, les catastrophes naturelles dont les victimes sont « timidement » assistées ou pas du tout, les émoluments de 7 mois des députés provinciaux qui ne sont pas à jour, l’impayement de 5 mois de salaire des agents et membres du gouvernement, des indemnités de sortie des membres des gouvernements précédents.

Pour eux, toute cette situation alimente les conversations de la population et assaisonne un environnement sécuritaire déjà incertain.
Face à ce tableau, et aux agitations politiques observées ce dernier temps en province, ils disent rester loyaux et soutiennent leur Autorité Morale et Président national statutaire le Sénateur Professeur Modeste Bahati Lukwebo précisant qu’aucune autre personnalité n’est habilitée à engager l’AFDC-A pour quelque motif que ce soit. 

Ils disent opposés à tout remaniement « inopportun », exigé par certaines officines politiques, qui selon eux ne tiennent pas compte des conséquences tant politiques, sociales, économiques et sécuritaires qui peuvent découler d’une pareille initiative et qui ne peut qu’accentuer la tention plutôt que de l’apaiser. 

Les élus fidèles à Bahati Lukwebo exigent le respect du cota dû à leur regroupement politique au cas où le Gouverneur de province tiendrait mordicus au remaniement, soit 2 ministres provinciaux, 1 secrétaire exécutif, 1 Directeur de cabinet du Gouverneur, 1 coordonnateur du bureau d’études et autres. 

Pour d’éventuelles nominations, les 7 députés provinciaux signataires du mémorandum  soutiennent que seule le Sénateur  Modeste Bahati Lukwebo, leur autorité morale, en concertation avec les députés provinciaux , est investi du pouvoir de toute consultation ayant trait aux nominations des membres de l’AFDC-A.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter