Sud-Kivu: des journalistes et organisations de défense des femmes se sont réunis au tour de AFEM pour analyser les défis qui freinent la participation de la femmes dans la gouvernance

18 novembre 2020
imggoma
Partager avec :

Dans le cadre d’évaluer le niveau de l’implémentation de l’article 14 de la constitution de la République Démocratique du Congo et le niveau de la participation des femmes dans la gouvernance de la province du Sud-Kivu, l’Association des Femmes des Médias (AFEM) vient d’organisé une conférence de presse à l’intention des journalistes et organisations de défense des droits des femmes.

Objectif selon Julienne Baseke, Coordinatrice de AFEM au Sud-Kivu, contribuer à l’implémentation de l’article 14 de la constitution congolaise, qui consacre la parité homme-femme et la participation des femmes aux instances de prise de décision à tous les niveaux.

Au cours de cette conférence de presse, les participants ont mis au parfum de l’état de lieu de la participation politique des femmes dans la gouvernance au Sud-Kivu. Il se relève après cette exposition, que la participation de la femme dans la gestion et la gouvernance au Sud-Kivu est à un faible niveau.

Les participants ont alors développé des stratégies de la promotion du leadership féminin. Plusieurs stratégies ont été envisagé, entre autres, menée des plaidoyers pour la volonté politique des acteurs politiques pour l’application des textes et traités qui promeuvent la femme.
Sur terrain, l’approche de travail de Synergie des organisations de défense des droits des femmes a été également envisagée, pour un travail consistant et qui puisse faciliter la femme à accéder aux instances décisionnelles au Sud-Kivu.

Parlant des défis qui ont contribué au freinage de la participation des femmes dans la gouvernance, il a été constaté que plusieurs femmes ont échoué parce qu’elles n’ont pas été préparées. Des stratégies de préparation des jeunes fille6 pour leur participation politique ont été développées, pour éviter que pareil resultat dans le future.

Au terme de la conférence, les médias ont pris l’engagement de resté mobiliser et prêt à renforcer de sensibilisation sur la participation de la femme à tous les niveaux au Sud-Kivu. Les femmes et organisations de défense des droits des femmes ayant participé à cette conférence ont également accepté d’agir au quotidien pour que le participation de la femme devienne une réalité au Sud-Kivu.

Notons que cette Conférence de presse s’est tenue dans le cadre du projet « promotion de l’accès à la santé sexuelle et reproductive à travers la lutte contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre et l’amélioration de la participation des femmes au Sud-Kivu ». Ce projet est appuyé par l’organisation suédoise Kvinna Till Kvinna, et mis en œuvre par AFEM.

Elle s’est tenue dans la salle Celestine de Bukavu ce mardi 17 novembre 2020.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter