Sud-Kivu: les inspecteurs menacent de boycotter l’organisation de l’Exetat si l’assemblée provinciale maintient 15$ comme frais de participation

14 janvier 2021
eleves
Partager avec :

Des inspecteurs réunis au sein du Syndicat des Inspecteurs de l’Enseignement au Congo ( SYNIECO) section du Sud-Kivu menacent de boycotter l’organisation les examens d’état si et seulement les députés provinciaux maintiennent à 15$ le frais de participation à ces épreuves.

Ils l’ont fait savoir dans un communiqué rendu public ce lundi 11 janvier 2021 à Bukavu.

 » Vu l’expérience malheureuse de l’année passée, l’inspection ne pouvant pas travailler avec un budget de moins de 40$ par candidat pour l’Exetat, et 10$ pour le TENAFEP payables uniquement par les finalistes des écoles privées. Vu que toutes démarches entreprises pour amener les autorités à la raison sont restées vaines, les inspecteurs décident la cessation de toutes les activités préparatrices relatives aux évaluations certificatives ( Exetat et TENAFEP 2021) » écrivent-ils dans le communiqué.

Vu que les frais de participation ont été fixés au taux de 15$ par les députés provinciaux, ces inspecteurs disent donc être indisposé à organiser les épreuves avec ces frais.

Dans leur communiqué, ils instruits aux inspecteurs chefs des pools de remettre toutes les fiches inspectorales aux députés provinciaux pour ça soit eux qui préparent ces épreuves.

Aux chefs d’établissements, ces inspecteurs leurs demandent d’envoyer les dossiers et autres documents relatifs à l’Exetat et TENAFEP à l’assemblée provinciale pour exploitation et expédition.

Aux parents, ces derniers leurs conseillent d’envoyer leurs enfants à l’assemblée provinciale pour y passer leurs examens.

Dans ce document, les inspecteurs disent également faire objet des menaces de la part des députés provinciaux, qu’ils accusent de vouloir les mettre en conflit avec les parents.

Il faut noter qu’il s’observe un bras de fer entre l’assemblée provinciale et le comité provincial d’organisation des examens d’état au Sud-Kivu depuis la fixation par l’organe délibérant à 15$ les frais de participation à ces épreuves.

Les inspecteurs de l’éducation au Sud-Kivu jugent minimum et insignifiant ces frais pour organiser ces épreuves, pendant que les députés qui sont autorité budgétaire eux ne jurent que sur ce montant.

À l’assemblée provinciale, on justifie ce montant par la misère que traverse la population du Sud-Kivu, suite à la pandémie de covid-19. Selon eux, il est impossible que les parents qui ont traversé une année 2020 de souffrance due à cette pandémie puisse être capables de débourser 40$ pour faire participer leurs enfants aux examens d’état cette année 2021.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter