CPRK: Après circulation d’une vidéo montrant la nudité des femmes prisonnières, André Lite annonce des enquêtes

7 avril 2021
img_1495.jpg
Partager avec :

Suite à une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, depuis le début de cette semaine, où l’on aperçoit des prisonnières nues, ligotées et abandonnées sous la pluie au Centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa (CPRK), ex-prison centrale de Makala, le ministre congolais des droits humains, André Lite n’a pas tardé à réagir. Il a effectué une descente ce mardi 6 avril 2021, au pavillon 10 du CPRK pour pour s’imprégner de la situation.

Au terme de sa visite, il a annoncé qu’une Commission sera mise en place pour enquêter sur les allégations de tortures des prisonnières à Makala. 

 « Nous allons constituer une Commission d’enquête qui devra, sans délai, apporter la lumière, par rapport à ces allégations. Ensuite, nous allons naturellement juger de l’opportunité d’en référer au Parquet pour des poursuites judiciaires », a t’il déclaré.

Notons que, Selon plusieurs sources, il s’agirait de nouvelles détenues qui auraient été punies pour n’avoir pas payé 100 dollars américains (70 USD pour l’administration de la prison et 30 USD pour la gouvernante du pavillon 9 dénommée Florida), afin d’avoir accès aux cellules.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter