Journée mondiale de l’infirmière : À Kinshasa, les infirmières de PMC réfléchissent sur la qualité des soins de santé

12 mai 2021
IMG-20210512-WA0105.jpg
Partager avec :

« La profession infirmière, une voix faite pour diriger, une vision pour les soins de demain ». Tel est le thème de la Journée internationale de l’infirmière, célébrée par l’humanité, le 12 mai de chaque année. A Pistis Medical Center (PMC), situé au 455, avenue Salvias, 8ème rue Limete résidentiel, les infirmières ont réfléchi sur la qualité des soins de santé.

Dans une conférence, co-animée par Mesdames Merveille Nguya Ngayuyu et Manga Mbo Hermite, respectivement, infirmière d’endoscopie et de salle, les deux intervenantes ont tour à tour remémoré l’assistance, entièrement médicale sur les origines, mieux l’historique des soins infirmiers, ainsi que sur le rôle, les valeurs et les qualités de l’infirmière.

S’agissant des origines de cette journée, l’infirmière Merveille Nguya a indiqué: « la journée de l’infirmière est le fruit de réflexion de Florence Nigthingale ( née le 12 mai 1820 en Florence en Italie), qui avait fait des soins infirmiers une vocation, un engagement pour la cause des malades. Il s’agit d’une occasion de réaffirmer la volonté d’améliorer les conditions des professionnels de l’art infirmier ».

Intervenant sur le rôle, les valeurs et les qualités de l’infirmière, l’infirmière de salle Manga Mbo Hermite s’est appuyée sur la compréhension de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui définit ce rôle comme celui « d’aider les individus, les familles et les groupes à déterminer et réaliser leur potentiel physique, mental et social ».

D’une infirmière l’on attend
:  » la patience, l’écoute, l’humanisme, l’empathie, la sympathie, se mettre au cœur du bien-être du patient, enseigner et sensibiliser les malades à l’hygiène alimentaire, la mise en œuvre des soins éducatifs et préventifs », a-t-il martelé.

Présents à cette activité, les docteurs Batumona Blaise et Patrick Ngoma, respectivement médecin directeur et médecin directeur adjoint, ont encouragé et salué l’initiative des infirmières. Ils ont exprimé leur volonté d’accorder de la place à chaque personnel de leur structure, qui s’inscrirait dans une démarche du genre.

Il faudra préciser également que cette activité est l’initiative de Madame Fabiola, infirmière et directrice de Nursing à PMC. Et ce, en collaboration avec deux autres infirmières, notamment, Glodie Chikesa et Lys Kwimi, respectivement, formatrice des infirmières et hygiéniste en charge d’hygiène au sein de cette structure sanitaire.

ll sied de souligner que les infirmières sont depuis des lustres, en première ligne pour des soins de santé dans des hôpitaux. Hier comme aujourd’hui, elles sont  » la colonne vertébrale des systèmes de santé », tel que l’a affirmé Tedros Adhanom Ghebreyeusus, Directeur général de l’OMS. Cependant, nombreuses régions du monde accusent un déficit total d’infirmières. D’après un rapport publié début avril de l’année dernière, par plusieurs organisations, dont l’OMS, Nursing Now et le Conseil international des infirmières, il manque 6 millions de professionnels infirmières dans le monde, avec un réel déficit dans certains pays d’Afrique, d’Asie du Sud-Est, du Moyen-Orient et d’Amérique du Sud.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter

[contact-form-7 id= »2056″ title= »Newsletter form »]