Liberté de la presse : Le lieutenant Mwalushayi appelle les journalistes au respect de la déontologie

4 mai 2021
IMG-20210106-WA0036.jpg
Partager avec :



Le porte parole des opérations Sokola1 dans la province du Nord-Kivu Lieutenant Anthony Mwalushayi, a placé un mot à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse célébrée le lundi 3 mai 2021.

Le lieutenant Antony Mwalushayi, lance un appel aux journalistes à plus de responsabilité dans le traitement de l’information en temps de guerre .

« Vous savez, l’information sécurise. Si le journaliste ne donne pas une information certifiée par le service de sécurité, ça peut mettre la communauté en danger. Il ne doit pas donc faire l’apologie de l’ennemi. Quand le journaliste, au nom de la liberté de la presse, intensifie les actions de l’ennemi dans le media, ça cause aussi des psychoses au niveau de la population », a indiqué Antony Mwalushayi. 

En outre , il appelle les journalistes au sens de patriotisme dans le traitement des informations à caractère sécuritaire :

 « Notre région fait face à un ennemi terroriste qui est différent d’autres provinces. Au-delà de liberté de la presse, au-delà des principes journalistiques, le journaliste doit savoir qu’il est congolais. Donc il doit faire montre du patriotisme » a-t-il déclaré sur Radio Okapi

Pour lui, on ne peut pas passer une information sécuritaire dans le média sans citer la source officielle.
Le journaliste doit contribuer en communiquant positivement sur l’armée.

Leave a Reply

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter