Lualaba: La société civile dénonce le meurtre de 4 civils dans site minier à Kinsakala

19 juin 2021
Screenshot_20210619-1005223.png
Partager avec :

C’est ce qu’elle indique dans son communiqué de presse, signé par plusieurs organisations ce vendredi 18 juin, dont une copie est parvenue à la rédaction de votre media.

Dans ce document, les Organisations de la Société Civile qui défendent les ressources naturelles dénoncent le meurtre de quatre membres de la communauté locale du village Kinsakala, un site minier situé à 71 km de la Ville de Kolwezi, dans le Territoire de Lubudi, en province du Lualaba.

Les quatre personnes ont été tuées par les éléments mixtes des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et de la Police nationale congolaise (PNC), venus en renfort sous les ordres de Monsieur ODED, un sujet juif, responsable de sécurité de l’entreprise Congolaise des Mines et de Développement, (COMIDE).

À en croire cette structure, du 08 au 9 juin 2021, les membres de la communauté locale de Kinsakala s’étaient rassemblés pour une marche pacifique dans le but de dénoncer auprès du Gouverneur de province, les injustices sociales et traitements inhumains dont ils sont victimes de la part des éléments de sécurité de cette entreprise. Les marcheurs (populations de
Kinsakala) étaient bloqués par une barrière placée par les éléments de les éléments de la police, commis à la sécurité de cette entreprise minière. Ces derniers ont reçu le soutien des FARDC. Voilà qui a déclenché les affrontements entre populations et les forces de sécurité à la base du décès de 4 paisibles citoyens, parmi lesquels deux creuseurs, un vendeur et un motard. Plusieurs autres personnes ont été blessées par balle, et une d’entre elles a reçu une balle qui est restée loger à la colonne vertébrale. La victime est en soins intensifs à l’hôpital de référence de Mwangeji.

Cependant, dans sa lecture, la société civile a fait le constat selon lequel la volonté de tuer était manifeste de la part des forces de sécurité.

« Visiblement sur les corps des victimes démontre que la volonté de tuer a été manifeste de la part des forces de sécurité, qui ont utilisé les moyens disproportionnels, en faisant usage de leurs armes à feu parce que toutes les balles ont touchées les parties vitales de leurs victimes parmi lesquelles :
Trésor Kazadi alias postolo, père de trois enfants qui avait reçu une balle à la tête et il est mort sur place ;
Ngoy Mutonkole, cousin du chef du village Musemba Kapaya, motard qui provenait du village Kisanfu ;
Kyenda Lunday, creuseur, marié et père de deux enfants, touché par balle au niveau de la poitrine ;
Didier Mputu, vendeur localement, la balle avait traversé le bras gauche, traversant la poitrine », lit-on dans ce document.

Enfin, les organisations signataires dudit communiqué indiquent que, ces incidents qui ont causés morts d’hommes seraient évités si l’entreprise COMIDE avait choisi la voie de dialogue, avec toutes les parties prenantes impliquées dans l’exploitation illégale, dans son périmètre d’exploitation comme moyen de résolution pacifique de conflit, en associant les autorités coutumières locales et politico-administratives de Lualaba.

Elles constatent également que le sujet juif OBED qui a refusé de répondre à l’invitation officielle lui lancée le 10 juin 2021 par le Gouvernement provincial de Lualaba pour confrontation des faits graves lui reprochés par les victimes survivantes, a préféré fuir la ville de Kolwezi pour Lubumbashi, en province du Haut-Katanga.

Elles appellent les autorités au niveau national et provincial, ainsi que celles judiciaires, de se saisir du dossier, afin que toutes les lumières soient faites et que les coupables subissent la rigueur de la loi.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter