RDC: Élections 2023 de plus en plus incertaines (alerte de de Delly Sesanga)

11 mai 2021
FB_IMG_16207470065009664.jpg
Partager avec :

Depuis un certain temps, il s’interdit l’usage de la langue de bois. Il, c’est le Député Delly Sesanga Hipungu, élu de Luiza. Dans un tweet, ce mardi 11 mai, il dénonce le rythme nonchalant avec lequel se déroule la session de mars 2021, à l’Assemblée nationale. Ce qui risque de compromettre les réformes électorales attendues.

« Au rythme nonchalant où se déroule la session de mars 2021, la réforme électorale de plus en plus compromise par manque de volonté politique », alerte-t-il.

Non seulement. Au regard du temps qui reste, le président de l’Envol trouve illusoire de penser terminer la loi sur la CENI.  » Sur les 34 jours restants, il devient illusoire de penser terminer la loi CENI et procéder à sa mise en place. 2023 de plus en plus incertaine », soutient-il.

Dans le même ordre, nombreuses voix s’élèvent et s’indignent contre le nouveau pouvoir qui, chaque jour s’écarte de la légalité. Il faudra dire qu’au niveau tant national qu’international, nombreuses organisations ont appelé à la tenue d’élections dans le respect du délai constitutionnel. La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), l’Union européenne (UE), l’Église du Christ au Congo (ECC) estiment important de tenir les élections dans le délai.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter