RDC: La Cenco indignée face aux attaques orchestrées contre l’église catholique

2 août 2021
image_editor_output_image-1521466273-1627913391350.jpg
Partager avec :

 » Si j’ai mal parlé, fais moi voir ce que j’ai dit de mal. Si j’ai bien parlé, pourquoi me frappe-tu »? Jean 18 23.

Cet extrait de l’évangile Jean est celui choisi par l’abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), pour l’introduction de sa conférence de presse, intitulée « indignation de la CENCO, face aux attaques orchestrées contre l’église catholique », tenue ce lundi 2 août, à Kinshasa.

A cette occasion, le prélat a exprimé la peine de l’église catholique face aux actes de vandalisme auxquels elle fait face.

« Nous cardinal, archevêques et évêques membres du comité permanent de la CENCO, avons été peinés de lire la lettre de son excellence Emmanuel Bernard Kasanda, évêque de Mbuji-Mayi, datée le 26 juillet 2021, faisant état depuis le mois d’avril 2021, des actes abominables de profanation sur les lieux de culte, paroisses, grottes mariales, hautels, sanctuaires, etc. Actes allant jusqu’à désacraliser le tabernacle où repose le très Saint Sacrement », a-t-il fait savoir.

Les princes de l’église se disent consternés des propos désobligeants d’Augustin Kabuya, tenus dans une vidéo devenue virale sur la toile. Accusant le Cardinal Ambongo et le secrétaire général de la CENCO de politiser l’église.

« Ce samedi 31 juillet 2021, nous avons été consternés de voir sur la toile, une vidéo montrant le Secrétaire général de l’UDPS, Monsieur Augustin Kabuya, tenir des propos désobligeants à l’endroit de son Éminence le cardinal, archevêque de Kinshasa et de notre secrétaire général, les accusant entre autre de politiser l’église ».

L’église catholique est préoccupée du fait que c’est au lendemain même des propos tenus par Kabuya, qu’un groupe de jeunes non autrement identifiés a investi la résidence du cardinal, tenant des injures maccabres et reprenant certains propos du SG de l’UDPS.

« Juste le jour après, le dimanche bu 1er août 2021, nous avons été une fois de plus troublés par des actes de vandalisme, accompagnés des injures maccabres, posés à l’archevêché de Kinshasa et à la résidence de son Éminence le cardinal, par un groupe de jeunes non autrement identifiés qui, dans leurs discours, ont repris certains propos du Secrétaire général de l’UDPS », a soutenu Nshole.

Et d’ajouter : « Notre peine est d’autant plus grande que toutes ces attaques manifestent une haine contre l’église catholique ».

Pour l’Église, le cardinal n’a pas pris une position qui n’est pas celle de la CENCO, dans le cadre de sa mission prophétique. La CENCO condamne fermement ces actes de violences indispensables.

Giscard Havril

Christelle Kabanda


Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter

[contact-form-7 id= »2056″ title= »Newsletter form »]