RDC: Présidence de la CENI, un délai de 48 heures accordé aux confessions religieuses pour s’accorder

29 juillet 2021
Screenshot_20210729-082643.jpg
Partager avec :

Un délai de 48 heures a été accordé aux confessions religieuses pour harmoniser et signer les procès verbaux, de la désignation de leur représentant à la présidence de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

C’est ce qu’indique un communiqué émanant de l’Assemblée nationale, à l’issue des échanges, tour à tour, entre Christophe Mboso, président de cette institution et les délégations des deux camps des confessions religieuses, qui ne s’entendent jusqu’ici sur cette question.

Ce rallongement qui expire le vendredi 30 juillet, devra permettre aux délégués de cette plateforme, de s’accorder et d’entériner les procès verbaux. C’est alors que sera rendu public le nom de la personne qui succédera à Corneille Nangaa, ancien président de la CENI, a-t-on indiqué.

Notons que, conformément à l’article 12 de la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI, telle que modifiée et compléter à ce jour, le mercredi 28 juillet est le dernier jour fixé aux composantes pour le dépôt des procès-verbaux, de désignation de membres de la CENI et des pièces y afférentes.

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter

[contact-form-7 id= »2056″ title= »Newsletter form »]